Notices historiques

Notices historiques

1126 – Premières notices historiques de la présence des Frères Dominicains à Venise, sous le porche de Saint Martin, près de l’Arsenal

1234 – Donation du terrain pour le couvent des Saints Jean et Paul

  • Début de l’édification de l’église actuelle entre 1246 et 1268

1317 – Prise de possession du nouveau couvent de Saint Dominique de Castello

  • Complètement abandonné après la peste de 1348
  • Depuis 1392 devient berceau de la réforme du B. Dominici. Premier couvent de la Congrégation Réformée de Lombardie
  • Supprimé le 28 juillet 1806 par les lois napoléoniennes
  • Totalement détruit

1417 – Nouveau couvent à Murano, Saint Pierre Martyr. Église commencée en 1363 et dédiée à Saint Jean Évangéliste, détruite par un incendie en 1474, rebâtie en 1509, consacrée en 1511

  • En 1434 déclaré Couvent Autonome de l’Observance
  • Supprimé en 1806 par les lois napoléoniennes

1535 – Couvent de San Secondo sur l’île homonyme, pour les Réformés

  • Acheté par les moniales bénédictines, détruit par un incendie en 1539 et rebâti à nouveau en 1608
  • De 1542 à 1662 le couvent est sous la juridiction de la Réforme, nommé d’abord vicariat, ensuite Province (Réformée) Lombarde
  • Depuis 1662 principal couvent de la « Congrégation B. Jacques »
  • Supprimé en 1806 par les lois napoléoniennes, converti en poudrière, aujourd’hui complètement abandonné

1669 – Couvent des « Gesuati » acquis par la Congrégation B. Jacques en tant que succursale de San Secondo

  • 1743: nouvelle église dédiée au Saint Rosaire
  • 1751: première pierre du nouveau couvent
  • 1806:  avec les suppressions napoléoniennes, il est converti en lieu de réunion des frères Dominicains présents à Pellestrina, Capodistria, Parenzo
  • 1810: suppression définitive du Couvent

1806 – Les lois napoléoniennes causent la suppression de trois couvents des frères Dominicains à Venise : Couvent de Saint Dominique de Castello, Couvent de Saint Pierre Martyr à Murano, Couvent de San Secondo

1810 – Les lois napoléoniennes suppriment le Couvent du Rosaire (« Gesuati ») et des Saints Jean et Paul

1810 – Établissement de la Nouvelle Paroisse des Saints Jean et Paul Martyrs

1858 – Rétablissement de la juridiction religieuse des Saints Jean et Paul sous la Provincia Utriusque Lombardiae, après le séjour provisoire des survivants à San Lorenzo

1864 – Rétablissement de l’Observance régulière aux Saints Jean et Paul

Notices historiques ultima modifica: 2016-05-08T12:03:38+00:00 da toni fontana