Polyptyque de Saint Vincent Ferrier

Le 2ème autel est dédié au Saint dominicain espagnol Vincent Ferrier mort en 1419 et canonisé en 1455. Le polyptyque comprend neuf panneaux. Il y en avait dix à l’origine: dans la lunette supérieure était représenté l’Eternel. La figure du grand thaumaturge apparaît gigantesque au centre de l’oeuvre parmi les deux figures latérales des Saints Christophe, à gauche, etSébastien, à droite. Dans les trois panneaux supérieurs: l’Archange Gabriel, à gauche; le Christ mort, au centre; la Vierge de l’Annonciation, à droite.

La partie inférieure se compose d’un long gradin divisé en trois parties où sont représentés cinq miracles de St. Vincent. A gauche, Le Saint sauve une femme emportée par le courant d’une rivière et Protège une mère et son enfant ensevelis sous les décombres d’une maison écroulée. Une petite colonne sépare les deux scènes. Au centre, le Saint au cours de la fameusePrédication de Tolède ressuscite deux morts pour qu’ils témoignent de la vérité qu’il prêchait. A droite, divisées par une colonne, deux scènes: leSaint ressuscite un enfant et libère quelques prisonniers.
La belle corniche de tendance classique est du début du l6è siècle.Sous l’autel, le corps du Bienheureux Thomas Caffarini, confesseur et premier biographe de Sainte Catherine de Sienne.

En 1914, Robert Longhi mit fin a la question de l’auteur du fameux polyptyque en l’attribuant définitivement à Jean Bellini. Auparavant, on l’attribuait à Alvise Vivarini, à Barthélemy Vivarini, à Carpaccio, à Bastiani ou à François Bonsignori. Longhi propose la date de 1460 – 1465 et Fogolari précise 1464. En 1994, le polyptyque a été restauré et revenue a l’antique splendeur.

Polyptyque de Saint Vincent Ferrier ultima modifica: 2016-05-08T11:43:01+00:00 da toni fontana