Interieur

L’église des Saints Jean et Paul peut-être définie Panthéon des doges. Déjà à la fin du 13è siècle quatre doges: le donateur Jacques Tiepolo, Renier Zen, Laurent Tiepolo et Jean Dandolo, y avaient reçu une sépulture glorieuse. Il en fut ainsi par la suite: au 15è siècle, sur quatorze doges, huit furent ensevelis ici.

Vers la moitié du 15è siècle, la Seigneurie décréta que les funérailles solennelles de tous les doges seraient célébrées à San Zanipolo, même si l’on devait ensevelir l’un ou l’autre ailleurs. Chaque monument relate une page de la séculaire et glorieuse histoire de Venise, de sa puissance et de ses victoires.

La plan est a croix latine, à trois nefs et cinq absides polygonales. Dix énormes colonnes soutiennent les arcades d’ogives et les voûtes sur croisées d’ogives.

La coupole est d’époque postérieure. Les grands tirants de bois (renforcés de robustes tirants de fer) ne diminuent pas le rythme ascensionnel.

Interieur ultima modifica: 2016-05-08T11:40:06+00:00 da toni fontana