Chapelles des absidioles de gauche

Chapelle de la Très-Sainte Trinité

Sur l’autel, la Très-Sainte Trinité, toile de Leandro da Bassano. Sur la paroi à gauche, deux toiles de Joseph Porta, dit Salviatile Crucifié et les Saintes femmes et Jésus ressuscité entouré de Saints; et le monument accroché au mur d’André Morosini, procureur général de l’armée vénitienne (moitié du 14è, siècle).

Sur la paroi à droite, Incrédulité de Saint Thomas par Bassano. Ensuite, accroché au mur, le monument de Pierre Cornaro (fin du 14e siècle), procureur de Saint- Marc. Au-dessus, Vierge du Rosaire, de Laurent Gramiccia.

Chapelle de Saint-Pie V

Propriété de la famille Cavalli, autrefois de Saint-Michel. La toile du grand Pape dominicain est de l’école de Paul Véronèse.
A droite, le sarcophage de Jacques Cavalli, commandant des troupes vénitiennes de terre dans la guerre de Chioggia († 1384), oeuvre élégante signée par Paul Dalle Masegne (14è siècle). La tête du guerrier s’appuie sur un lion, et les pieds sur un chien.

Sur le sarcophage, les symboles des évangélistes et quatre anges. La vaste fresque de la 2è moitié du 16è siècle est de Laurent Vecellio, neveu du Titien.
Sur la paroi à gauche, Saint-Pie X par Mario Ferrari Bravo (1906 – 1973). Ensuite sarcophage du 14è siècle du doge Jean Dolfin († 1361). Sur la face au centre, Jésus trônant entre deux anges et, agenouillés, le doge et son épouse. A gauche, l’Adoration des Mages et à droite, la Dormition de Marie. Aux angles l’Annonciation, oeuvre d’André de San Felice. Sur l’urne, grande toile par Joseph Heintz, représentant Le miracle de la mule de Saint Antoine de Padoue. Aux pieds du monument, la tombe du sénateur Marin Cavalli († 1572).

Chapelles des absidioles de gauche ultima modifica: 2016-05-08T11:50:26+00:00 da toni fontana