Chapelle du Crucifix

L’Ecole Saint Jérôme ou Ecole des condamnés avait son siège. Elle se dédiait aux soins des condamnés à mort. Le cimetière des condamnés occupait le lot attenant à l’abside de la chapelle.

L’autel en marbre noir de touche est d’Alexandre Vittoria, à qui l’on doit aussi la Vierge douloureuse et Saint Jean Evangéliste, en bronze et signés. Le Crucifix, en marbre de Carrare, est de François Cavrioli; il était autrefois dans l’église de la Très-Sainte-Trinité de la Salute. A droite, monument au baron anglais Edouard Windsor, mort à Venise en 1574, oeuvre attribuée à Vittoria. Sarcophage du 14è siècle, peut-être de Paul Loredan, qui coopéra en 1365 à la répression de Candie.

 

Chapelle de la Madeleine

Sur l’autel de facture lombarde, des débuts du 16è siècle la Madeleine est de Barthélemy di Francesco, de Bergame. Les apôtres André et Philippe et les anges sont de l’école de Padoue. En haut, à côté des fenêtres, lequatre Evangélistes, fresque attribuée à Palma le Jeune.

Sur la paroi de droite, monument de Victor Pisani († 1380), fameux vainqueur des Génois à la bataille de Chioggia. Seule la statue de Pisani est originale, le reste est une exacte reconstruction moderne (1920) du monument qui se trouvait dans l’église détruite Saint-Antoine de Castello.
Sur la paroi de gauche, sarcophage du 14è siècle de Marc Giustiniani della Bragora († 1347). Au milieu Vierge à l’Enfant, sur les côtés, les Saints Marc et Dominique; aux angles, l’Annonciation.
A gauche du sarcophage, pyramide sépulcrale dédiée au peintre Melchior Lanza. La statue dite Mélancolique est oeuvre baroque du sculpteur Melchior Barthel de Dresde. Sur la paroi: Déposition de la Croix, de Lattanzio Quarena († 1853).

Chapelles des absidioles de droite ultima modifica: 2017-10-20T16:26:13+00:00 da Angelo Preda